Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RANDOCOPS

Randonnées et sorties diverses entre copines.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

 

Ce vendredi 8 février 2019, encore une balade au bord du Rhône, nous ne nous lassons pas…

 

8,980 km, 3h25, dénivelé : +78 m

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Départ aux abords du village de Loëx, par le chemin qui longe la route.

Première interpellation : "Hameau des chemineaux" !

Que sont donc ces chemineaux avec une telle orthographe ?

En fait "chemineau" est un terme désuet pour désigner un ouvrier qui parcours les campagnes

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Avant de descendre au bord du Rhône, une petite incursion dans le village nous conduit à une volière, malheureusement les oiseaux ne sont pas très visibles.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Pin sylvestre

Pin sylvestre

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Elagage

Elagage

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Le très célèbre Lignon que le monde entier nous envie !!!

Le très célèbre Lignon que le monde entier nous envie !!!

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Retour sur nos pas pour prendre le chemin qui descend vers le Rhône.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Nous longeons le fleuve jusqu’à la Passerelle du Lignon.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Harle bièvres mâles

Harle bièvres mâles

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Celle-ci nous permet de traverser le Rhône et continuer sur l’autre rive jusqu’à la Passerelle de Chèvres.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Un jeune cygne , impassible, se laisse admirer...

Un jeune cygne , impassible, se laisse admirer...

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Le Castor nous a devancé… et a laissé des traces de son passage, plus ou moins récentes…

On voit bien les traces laissées par ses dents...
On voit bien les traces laissées par ses dents...On voit bien les traces laissées par ses dents...

On voit bien les traces laissées par ses dents...

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Des peupliers aux troncs magnifiquement "tourmentés", véritables œuvres d’art de la nature.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLESLE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLESLE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Arrêt boisson… Là nous attend une bien belle surprise !

 

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Un noisetier chargé de chatons dorés attire notre attention, peut-être porte-t-il également des fleurs femelles …

En effet, chez le noisetier les fleurs sont unisexuées (mâles et femelles) et sont portées par le même arbre (espèce monoïque).

C’est le vent qui transporte le pollen pour assurer la fécondation des fleurs femelles.

Nous connaissons bien les chatons mâles qui sont portés par le bois de l’année précédente, en bout de rameau, le plus souvent réunis en groupes de 2 à 4.

Nous avons la chance aujourd’hui d’être en présence d’un arbre qui porte également des fleurs femelles !

Les fleurs femelles sont regroupées en une inflorescence contenue dans un bourgeon mixte à ébauches florales terminales (un bourgeon mixte contient des fleurs, mais aussi des ébauches de feuilles).

Seuls les stigmates des fleurs apparaissent au sommet du bourgeon en une houppe rouge.

Ces bourgeons à fleurs femelles apparaissent également sur le bois de l’année précédente, à la base des pédoncules des chatons mâles, le long des rameaux ou à leur pointe.

Pour en savoir plus : http://www.fruitiers-rares.info/articles93a98/article93-Fleurs-femelles-Noisetier-Corylus-avellana-maxima.html

 

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Nous allons maintenant traquer les chatons mâles pour essayer de découvrir de nouvelles fleurs femelles

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Harle bièvre femelle

Harle bièvre femelle

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
Tramète versicolore

Tramète versicolore

Colverts (ménage à trois...)

Colverts (ménage à trois...)

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Nous retraversons le Rhône sur la Passerelle de Chèvres et nous dirigeons vers le village (de Chèvres aussi), le Bois des Mouilles et l’Étang des Mouilles (encore un peu gelé).

 

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLESLE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Goûter sur la plateforme aménagée au dessus de l’étang avant de retourner aux voitures.

LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLESLE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLESLE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES
LE RHÔNE ET L’ÉTANG DES MOUILLES

Une belle rando et de bien belles rencontres !!!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Chantal Jaeger-Potheret sur le portail Overblog

Commenter cet article