Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RANDOCOPS

Randonnées et sorties diverses entre copines.

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

Ce mardi (pluvieux) 6 mars 2018 : visite à Genève du "Musée Patek Philippe", un des plus beaux musées d’horlogerie du monde.

Montre bracelet à heure universelle. Modèle à 2 couronnes indiquant 41 fuseaux horaires sur la lunette tournante. Cadran en émail cloisonné représentant l'Amérique du Nord. Patek Philippe, Genève, Suisse, 1955

Montre bracelet à heure universelle. Modèle à 2 couronnes indiquant 41 fuseaux horaires sur la lunette tournante. Cadran en émail cloisonné représentant l'Amérique du Nord. Patek Philippe, Genève, Suisse, 1955

L’entreprise Patek Philippe fut fondée à Genève en 1839 par le polonais Antoine Norbert Patek (1812 – 1877) et l’horloger tchèque François Czapek.

Les deux associés étant en désaccord continuellement, Czapek céda sa place à l’ingénieur français Jean Adrien Philippe (1815 – 1894) que Patek avait rencontré en 1844 à l’Exposition Universelle de Paris.

Antoine Norbert Patek et Jean Adrien PhilippeAntoine Norbert Patek et Jean Adrien Philippe

Antoine Norbert Patek et Jean Adrien Philippe

En 1932, la marque fut reprise par la famille Stern, qui est toujours propriétaire.

La passion de Philippe Stern pour les "garde-temps" a abouti à l’inauguration en 2001 d’un véritable "Temple de l’Horlogerie" : le "Patek Philippe Museum".

Installé dans un bâtiment érigé au début du XXème siècle, ce musée expose d’importantes collections d’horlogerie et d’émaillerie d’origine genevoise, suisse et européenne, du XVIème au XXème siècle. Il comprend également une bibliothèque de plus de 8000 ouvrages relatifs à l’horlogerie et à ses branches annexes.

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVEPATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

La visite commence par la projection d’un film présentant l’histoire de la fondation de l’entreprise par Messieurs Patek et Philippe.

Sur le même niveau : présentation des métiers de l’horlogerie : la fonte de l’or et toutes les étapes nécessaires pour son utilisation ultérieure, le mobilier des ateliers, les places de travail des ouvriers ainsi que toutes les machines et outils utilisés...

Dommage, pas de panneaux explicatifs… mais nous avons eu la chance de rencontrer une guide (attendant ses clients) qui nous a éclairées quelque peu !

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

Puis au troisième étage :

- Les Archives Patek Philippe : brevets, médailles remportées à différents concours…

- Le bureau de Monsieur Stern

- La Bibliothèque

- Une collection de portraits en miniature peints sur émail

 

Au deuxième étage : La Collection ancienne (1500 – 1850)

Un ensemble fascinant de montres, d’automates à musique et de portraits miniatures peints sur émail… ou même les trois combinés…

De vraies Merveilles, des montres sous toutes les formes, incorporées dans tous les objets possibles et imaginables.

Tous les supports sont utilisés : animaux, oiseaux, insectes, fleurs, fruits, tabatières, vinaigrettes, pistolets, longues vues, nécessaires de dame et j’en passe… Des montres de poche, pendentifs, broches, bagues… Des montres de table, de carrosse, de bateau… La minutie poussée à l’extrême !

C’est assurément à cet étage que nous avons passé le plus de temps, tant notre émerveillement était intense !

 

Enfin au premier étage : La Collection Patek Philippe (1839 – 1989)

De très belles pièces bien sûr mais plus contemporaines et moins spectaculaires…

 

Evidemment, les photos sont interdites… on imagine ma frustration !

Toutefois on m’a permis d’en faire à la réception, et j’ai scanné quelques pièces figurant sur un dépliant, celui qui m’avait donné envie d’aller visiter ce musée…

 

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVEPATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE
PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

Encore un petit mot sur l’emblème de Patek Philippe : la Croix de Calatrava, avec ses 4 fleurs de lys stylisées, enregistrée comme logo de la marque le 27 avril 1887.

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

De retour au vestiaire, un grand verre d’eau est bien apprécié… avant de reprendre le bus pour rejoindre nos pénates respectives…

PATEK PHILIPPE MUSEUM À GENÈVE

Après-midi enchanteur, allant de découvertes en découvertes toutes plus extraordinaires les unes que les autres, comme il nous aurait été impossible de l’imaginer !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Chantal Jaeger-Potheret sur le portail Overblog

Commenter cet article