Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RANDOCOPS

Randonnées et sorties diverses entre copines.

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Après-midi à Genève pour visiter la Cathédrale Saint-Pierre, une Galerie d’Art et l’Église russe, ce jeudi 28 décembre, dernière sortie de l’année 2017.

 

Quelques photos entre l’arrêt de bus (Bel-Air) et la Place du Bourg-de-Four.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Jérémie par Rodo

Jérémie par Rodo

Cathédrale Saint-Pierre

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Dédiée à Saint-Pierre et image emblématique de Genève, qu’elle domine depuis la colline de la vieille ville, la Cathédrale est aussi le symbole du rayonnement de la Rome protestante.

La présence d’un édifice chrétien sur le site de St-Pierre est attestée depuis le quatrième siècle de notre ère.

C’est au XIIème siècle que le Prince-Evêque de Genève, Arducius de Faucigny, entame la construction de l’actuelle cathédrale, qui s’étend sur un siècle environ, de 1150 à 1250.

Au fil du temps, les guerres, les incendies ainsi que les ajouts et les rénovations ont modifié l’apparence intérieure et extérieure de l’édifice. Elle comprend des éléments romans et gothiques ainsi qu’un Porche monumental néo-classique.

Elle reste une Cathédrale dédiée au culte catholique jusqu’à ce que Genève adopte la Réforme Protestante. A partir d’août 1535, la messe est abolie à Genève et la Cathédrale est affectée au culte protestant. Elle prend le nom de "Temple de Saint-Pierre", qui reste son nom officiel aujourd’hui encore.

L’extrême dépouillement du lieu correspond à l’esprit originel de la spiritualité, tourné vers l’écoute de la parole et non vers l’image.

 

Visite de la Cathédrale

 

Chaire

Depuis 1543, la chaire est située dans la nef à cet emplacement. La chaire actuelle date de 1864.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Chaise de Calvin

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Montée aux Tours (panorama)

En montant dans la Tour Sud (1510-1530) on parvient au beffroi (5 cloches) et à la Salle du Guet où se trouve le tocsin.

En passant par la Flèche, on accède à la plateforme de la Tour Nord, réédifiée au XIXème siècle, qui offre une vue panoramique sur la ville et ses alentours. La Tour Nord abrite deux cloches, "la Clémence" et "la Bellerive", chères aux Genevois.

La première sonne lors des événements marquants de la vie patriotique de la Cité.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Salle du Guêt
Salle du GuêtSalle du Guêt

Salle du Guêt

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Chapelle du Portugal

Chapelle portant les armes du Portugal. Emilie de Nassau, fille de Guillaume le Taciturne et princesse du Portugal, y est enterrée avec sa fille.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Chapelle du Saint-Esprit

La Croix de Pentecôte a été créée pour le 450ème anniversaire de la Réforme à Genève

 

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Choeur

La table de la Sainte-Cène a été offerte par l’Église d’Ecosse en 1950. Les verrières actuelles ont été mises en place au cours du XIXème siècle. Les vitraux originaux, dont certains datent du XVème siècle, sont visibles au Musée d’Art et d’Histoire.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Chapelle de Rohan

Elle abrite le Mausolée et la statue grandeur nature du duc de Rohan (1579-1638), chef des Huguenots français. Blessé mortellement durant la bataille de Rheinfelden (Guerre de Trente-ans), sa dépouille fut ramenée en grande pompe à Genève et inhumée à Saint-Pierre.

 

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Stalles du XVème siècle

Commandées par l’Evêque ou les Chanoines et payées par les Banquiers florentins alors établis à Genève, ces stalles reproduisent des motifs de la confession de foi des apôtres ou des thèmes bibliques prophétiques.

Les stalles ont de petits sièges appelés "miséricordes" qui permettaient aux moines de se reposer discrètement pendant l’office.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Les MiséricordesLes Miséricordes
Les MiséricordesLes Miséricordes

Les Miséricordes

Plaque commémorative du 1er service œcuménique après la deuxième guerre mondiale

Il a été célébré le 20 février 1946 sous la présidence de Charles Cellérier, modérateur de la Compagnie des Pasteurs et avec la participation notamment du pasteur allemand Martin Niemöller.

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Mémorial Agrippa d’Aubigné

Entouré de sépultures et pierres tombales, se trouve l’épitaphe de Théodore Agrippa d’Aubigné, mort le 9 mai 1630 : poète réformé, auteur des "Tragiques", compagnon d’armes du futur roi Henri IV et réfugié à Genève en 1620.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Grandes orgues

Le nouvel orgue, inauguré en 1965, œuvre de la manufacture Metzler à Zurich, avec la collaboration de Pal Andersen de Copenhague pour le buffet, est situé au-dessus de l’entrée principale : il compte 68 jeux, 4 claviers et un pédalier.

L’instrument le plus ancien remontait au Moyen-Age et fut fondu en 1562, ne servant plus au culte réformé car les psaumes étaient seulement chantés. L’orgue fut réintroduit à Saint-Pierre au XVIIIème siècle.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

Chapelle des Macchabées

Le Cardinal Jean de Brogny fait construire cette chapelle entre 1400 et 1405 pour y abriter sa sépulture. C’est la première manifestation du gothique flamboyant à Genève. La chapelle fut restaurée à la fin du XIXème siècle dans un style néo-gothique.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Portique néo-classique

L’instabilité chronique de la façade romano-gothique de la cathédrale surplombant l’ancien cloître, entraîna la construction de ce portique, réalisé entre 1752 et 1756, sur un projet de Benedetto Alfieri.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE

En sortant de la Cathédrale, nous passons devant une Galerie d’Art, les tableaux en vitrine nous interpellent, nous décidons donc d’entrer.

Bailly Galerie expose les tableaux de Yves Clerc.

 

Yves Clerc

C’est un artiste contemporain français, né le 5 novembre 1947. Il fait ses premiers pas dans le monde de l’image grâce à la photographie.

De 1967 à 1980, il mène conjointement des études médicales et scientifiques dans une université parisienne et des études artistiques à l’École des Arts Appliqués de Paris pour pratiquer le dessin. Il publie ses premières illustrations dans la presse médicale et il participe activement au festival du théâtre de Nancy qui déterminera pour une grande part sa thématique de la représentation.

De 1980 à 1990, il publie ses dessins, vit et travaille à Paris. Il aborde la peinture et participe à de nombreuses expositions collectives à Paris, Anvers, Pise, Bordeaux, Nice, Saint-Pétersbourg, Santander.

En 1990, il se lie à la Galerie Charles Bailly avec laquelle il va travailler régulièrement en France, en Europe et aux Etats-Unis.

Depuis lors. Il vit et travaille à Paris, parfois à Mexico, et voyage régulièrement aux Etats-Unis.

Il lui a fallu de nombreuses années pour mettre au point sa technique de peinture très particulière et chaque tableau demande 2 à 6 mois de travail…

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Tableau + détail...Tableau + détail...

Tableau + détail...

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

En quittant la Galerie nous décidons d’aller visiter l’Église russe.

 

Quelques photos en chemin

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE
Collège Calvin
Collège CalvinCollège Calvin
Collège CalvinCollège Calvin

Collège Calvin

Promenade Saint-Antoine
Promenade Saint-AntoinePromenade Saint-Antoine

Promenade Saint-Antoine

Musée d'Art et d'Histoire

Musée d'Art et d'Histoire

Eglise russe

La Cathédrale de l’Exaltation de la Sainte et Vivifiante Croix appelée aussi Eglise russe, a été construite sur le ruines d’un ancien prieuré bénédictin grâce aux dons de la communauté orthodoxe russe de l’époque résidant à Genève et à l’aide financière de la Grande Duchesse Anna Feodorovna Constancia, belle-sœur du Tsar Alexandre 1er et tante de la reine Victoria et du pince Albert, qui réside depuis longtemps à Genève.

La construction qui a duré 3 ans, s’est achevée en 1866 et a abouti à un pur chef-d’œuvre de style "Byzantin Moscovite".

Dostoïevski y a baptisé sa fille Sophie, décédée à trois mois et enterrée aujourd’hui au cimetière de Plainpalais.

Ses coupoles dorées, restaurées en 1966, scintillent sur les hauteurs de la ville.

 

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Après ces belles visites, une boisson chaude s’impose !

Au tea-room Arn, capuccino et chocolat chaud sont absolument délicieux !

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE

Toutes les bonnes choses ont une fin !

Il nous faut aller reprendre le bus, la nuit tombe et les lumières jaillissent en ville.

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Le Temple de la Fusterie

Le Temple de la Fusterie

GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
GENÈVE, VIEILLE VILLE
Chauds les marrons, chauds !!!

Chauds les marrons, chauds !!!

Quelle belle après-midi touristique ! Nous avons découvert, à côté de chez nous, des endroits magnifiques que nous ne connaissions que de vue...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Chantal Jaeger-Potheret sur le portail Overblog

Commenter cet article